Accueil gros fumeur Réglages de cigarette électronique : comment les effectuer ?

Réglages de cigarette électronique : comment les effectuer ?

Comme tout appareil, les cigarettes électroniques ont la possibilité d’être réglées par l’utilisateur dans le but de bénéficier d’une meilleure expérience d’utilisation. Toutefois, un mauvais réglage pourrait entraîner un arrêt de la vape et rediriger l’utilisateur vers la cigarette classique. Voici donc quelques conseils pour réussir le réglage de votre cigarette électronique.

Le réglage de la puissance

La puissance de votre cigarette électronique s’exprime en Watts et s’accorde à la résistance introduite dans le clearomiseur. La valeur de cette résistance varie généralement entre 0.1 et 2.5 ohms et permet de déterminer la puissance utilisable. Pour régler la puissance de votre cigarette électronique, vous devez suivre deux étapes très simples.

La première étape est celle de la connaissance de la valeur de votre résistance. Dans un premier temps, vous pouvez simplement lire la valeur de la résistance. Elle est indiquée en Ohm et est souvent notée sur la résistance elle-même. La seconde solution est la lecture de la résistance sur l’affichage de la box. En effet, de nombreuses box disposent d’un écran d’affichage sur lequel vous pourrez aisément lire la valeur de votre résistance. Cela vous épargnera la lourde tâche de devoir retirer la résistance de votre clearomiseur.

La seconde étape est celle du report de la valeur de la résistance. Grâce à la valeur de cette résistance, il vous sera possible de déterminer le meilleur réglage de votre cigarette électronique. À chaque résistance correspond une plage de puissance adaptée. Pour cela, référez-vous aux spécifications ci-dessous :

  • les résistances supérieures à 1.5 ohms correspondent aux puissances inférieures à 10 watts,
  • les résistances comprises entre 0.5-1 ohm correspondent à 10-30 watts,
  • les résistances comprises entre 0.3-0.5 ohm correspondent à 20-60 watts,
  • les résistances comprises entre 0.15-0.3 ohm correspondent à 20-100 watts.

Notons que les réglages de puissances ne sont pas précis, ils sont présentés sous forme d’intervalles d’utilisations. Il vous revient alors d’expérimenter les valeurs de ces intervalles pour trouver celles qui vous procurent une sensation parfaite.

Le meilleur réglage de la cigarette électronique

Bon nombre de cigarettes électroniques disposent d’un système de sécurité. Pour cela, il est possible de choisir un réglage parfait pour une utilisation sécurisée.

Le meilleur réglage de votre cigarette électronique débutera par la modification du voltage qui aura des répercussions sur la vaporisation de votre e-liquide. Nous vous conseillons de maintenir le voltage de votre cigarette électronique entre 3.6 et 4 volts.

En dessus de cette plage, les envois de l’e-liquide sur la résistance seront trop faibles en comparaison au liquide qui devrait être vaporisé. Toutefois, dans ce domaine, les goûts et les besoins divergent d’un individu à un autre.
Dans le cas opposé, c'est-à-dire, en dessous de cet intervalle, il y aura un apport très élevé de l’e-liquide sur la résistance. Cela entraînera un « dry hit » qui causera la destruction rapide de votre résistance.

Régler votre cigarette électronique en fonction de l’atomiseur et de l’e-liquide

Avant même de démarrer le réglage de votre box, il est primordial de bien choisir l’e-liquide. Pour cela, vous devrez porter une attention particulière à sa composition et au type d’atomiseur. En effet, si votre atomiseur est de type Mouth to lung (MTL) ou un modèle proche, vous avez intérêt à choisir des e-liquides renfermant plus de glycérine végétale (VG) que de propylène glycol (PG). Ce type d’e-liquide est idéal pour les amateurs de nuages. Dans la même logique, si votre atomiseur est de type Subohm, les e-liquides renfermant plus de VG que de PG seraient plus adaptés. Ils sont d’ailleurs conseillés pour les débutants.

Toutefois, le choix de l’atomiseur, et donc de l’e-liquide passe également par la résistance. Notez donc qu’une résistance inférieure à 1 ohm est généralement adaptée à des e-liquides renfermant plus de glycérine végétale. Le temps de chauffage du liquide étant plus considérable, il se vaporise donc correctement et un wattage considérable est envoyé sur la résistance. Contrairement, une résistance supérieure à 1 ohm à un temps de chauffage plus court et reçoit donc un wattage moyen. C’est pour cette raison qu’elle a besoin d’un e-liquide renfermant plus de propylène glycol (PG) pour vaporiser aisément.

En guide de recommandations, nous vous conseillons de bien observer la taille des ouvertures d’arrivée de l’e-liquide sur votre résistance. Cela pourrait vous aider à déterminer le type d’e-liquide correspondant.

Voilà pour l'essentiel des réglages à effectuer sur votre cigarette électronique pour profiter d'une bonne expérience de vapotage.

Consommer du CBD : comment le faire avec sa cigarette électronique ?

Le Cannabidiol, en abrégé CBD est une substance connue pour ses propriétés relaxantes et ses vertus thérapeutiques. Il se consomme généralement sous diverses formes,...

Réglages de cigarette électronique : comment les effectuer ?

Comme tout appareil, les cigarettes électroniques ont la possibilité d’être réglées par l’utilisateur dans le but de bénéficier d’une meilleure expérience d’utilisation. Toutefois, un...

Cigarette électronique : la solution pour le sevrage nicotinique ?

Nombreux sont ceux qui luttent chaque jour pour arrivée à avoir le déçu sur la dépendance à la nicotine. Même si a ce jour...

Cigarette électronique : quels sont les principaux critères d’achat ?

La cigarette électronique est de nos jours presque indispensable pour arrêter le tabac. Vous devez donc veiller à en choisir une qui répond à...

Comment réussir le nettoyage de sa cigarette électronique ?

La cigarette électronique est un appareil très important pour un vapoteur. Il est donc normal qu’il en prenne bien soin pour préserver ses performances...