Accueil Cigarette électronique Méthode pour fabriquer une résistance pour cigarette électronique

Méthode pour fabriquer une résistance pour cigarette électronique

La résistance c’est l’élément qui permet à la cigarette électronique de chauffer le e-liquide jusqu’à évaporation de ce dernier. La résistance doit être changée quand elle dégage un goût carbonisé ou que l’aspiration devient désagréable.

On peut aller acheter et changer cette résistance selon son modèle, le critère essentiel reste la puissance de cette dernière. Le prix des résistances varie entre 1 et 5 €; dans le marché des cigarettes électroniques. La résistance se loge dans le clearomiseur et elle fonctionne par réchauffement résistif de son filament. Ce dernier est entouré de fibre de verre lui garantissant la propriété d’absorption, et parfois il est entouré de fibre synthétique.

Modèles de résistances des cigarettes électroniques

Le matériau métallique pour fabriquer une résistance pour cigarette électronique est le kanthal, qui est composé d’un alliage entre le fer, le chrome et l’aluminium. Il est choisi pour sa tolérance aux températures et sa résistivité qui se situe dans les valeurs intermédiaires.

Avec l’évolution, beaucoup d’autres métaux sont utilisés pour la confection d’une résistance de cigarette électronique comme le :

  • Nickel-chrome ;
  • Inox ;
  • Titane.

Caractéristiques d’une résistance d’une cigarette électronique

Ces évolutions ont permis de gérer la conductivité et le contrôle de température. Les valeurs résistives sont de plus en plus basses et quand elle sont en dessous de 1 ohm, on les appelle les cigarettes subhom, les atomiseurs avec ces nouveaux métaux sont de plus en plus performants. Concrètement, quand la résistance est basse, elle chauffe plus vite et produit plus de vapeur donc plus de fumée dense. La conséquence directe sur la vapeur est la puissance de vapeur qui augmente aussi la puissance de diffusion de nicotine d’où la diminution de concentration de cette dernière dans les e-liquides.

Le rôle de la matière absorbante est très évident, elle doit retenir le e-liquide dans la résistance et de nos jours on s’oriente plutôt vers des matières d’origine végétales comme le coton ou aussi les matières en céramique qui sont aussi utilisées depuis quelques années.

Du point de vue durée de vie, la résistance, étant en contact direct avec le e-liquide et les variations de températures, a une durée de vie très limitée, d’environ quelques semaines. Les fabricants d’atomiseurs fabriquent des résistances compatibles avec leurs produits. Il faut se référer aux notices pour tomber sur la compatibilité d’une résistance en ajustant la valeur de fonctionnement et la puissance de la cigarette.

Changement de résistance d’une cigarette électronique

La saveur du e-liquide indique le temps de changement de la e-cigarette. Lorsque le goût change ou que l’on ressent un goût de cramé, il faut penser à changer la résistance. On peut aussi le savoir visuellement quand un résidu de couleur foncée se dépose sur la résistance.

Certains types de e-cigarettes ne permettent pas cette inspection visuelle car le coton et le fil résistif ne sont pas visibles. Si on utilise sa e-cigarette tous les jours, on peut la changer préventivement tous les 15 jours sans être obligé de l’inspecter.

Lors du changement, certains clearomiseurs de marques différentes peuvent s’adapter avec des résistances d’autres marques, mais cela n’est pas valable pour toutes les marques. Il faut vérifier le type de fil résistif et la valeur en ohm de la résistance pour être sûr de la compatibilité.

En option, on peut nettoyer la résistance en la mettant dans de l’eau chaude, cela va permettre de faire un trempage pour nettoyer la résistance. Cela doit prendre quelques heures, et après un bon séchage, on obtient une résistance plus propre mais pas égale à une neuve.

Une fois placée, la nouvelle résistance doit avoir le temps d’être imbibée par le e-liquide. Pour ce faire, il faut verser le e-liquide et attendre 5 minutes avant de commencer à vapoter. Vous pouvez aussi aspirer pour accélérer le processus.

Fabriquer une résistance pour une cigarette électronique

Pour changer une résistance, il faut s’assurer qu’elle est vraiment usée. On peut dans certains modèles voir les paramétrés qui s’affichent sur l’écran LED, sinon au bruit de crépitement, une résistance fonctionne bien normalement.

Compte tenu du budget qui peut s’avérer coûteux, les vapoteurs parfois préfèrent opter pour des résistances qu’ils font eux même et prennent des atomiseurs reconstructibles. Ces derniers déterminent la production de vapeur ainsi que les rendus de saveur. Ceci permet de choisir le style de vape et d’économiser en fabricant des résistances au lieu de les acheter. A la différence des clearomiseur, on peut démonter et faire soi-même sa résistance et sa mèche de coton.

Une raison suffisante de faire sa propre résistance, c’est que dans les atomiseurs il y a la possibilité de personnaliser la vape, la puissance et de choisir parmi les innombrables modèles, chose qui est impossible pour les clearomiseurs.

On peut fabriquer sa résistance à l’aide d’un fil résistif et placer une tige en coton.

Faire sa propre résistance est considéré comme un vrai bricolage et une habileté à ajouter à ses compétences récréatives. Cela va pousser les connaissances en la matière, car on sera appelé à trouver le matériau convenable pour la vape désirée et les rendus de saveurs recherchées.

Allez acheter votre fil résistif votre coton en demandant les matériaux qui vous donnent la vape recherchée et faites votre montage pour obtenir votre e-cigarette personnalisée « made by you ».

Le mode d’emploi

Pour fabriquer sa résistance, il faut apprendre à faire un microcoil qui est, en fait, un fil résistif en forme de spires serrées. Plus on est habile, plus on sait les rendre serrées, c’est le grand secret de cette résistance.Le microcoil est fabriqué suivant le type d’axe qu’on a. Il y a le type simple et le type appelé coiler.

Il faut avoir comme outillage une pince céramique, pince coupante de précision, un ohmmètre et un gabarit de montage en plus du fil résistif et du coton. On peut aussi avoir besoin d’un tournevis et de ciseaux.

Pour fabriquer sa résistance, beaucoup de vidéos tutoriels sur internet montrent comment faire sa résistance et réussir les spires et comment préparer le coton. Ce n’est pas compliqué et ne nécessite pas beaucoup de matériel. Le plus important, c’est d’apprendre la bonne technique pour le serrage des spires.

Les avantages de la cigarette électronique face au tabac

Un constat s'impose : la diffusion des appareils électroniques dédiés aux fumeurs est trop récente pour définir clairement les effets de la cigarette électronique...

Astuces pour faire plus de vapeur avec sa cigarette électronique

Découvrez les règles incontournables pour que votre cigarette électronique produise beaucoup de vapeur. Bien choisir les conditions météorologiques Parfois, le vapoteur d’une cigarette électronique veut aspirer...

Quel est le meilleur tabac a chicha ?

Connu également sous le nom de tabamel, le tabac à chicha est très prisé par les consommateurs. Ce produit dégage beaucoup de saveur et...

Pourquoi acheter votre cigarette électronique sur le site Nicovip ?

Le moins que nous puissions dire, c’est que vous aurez l'embarras du choix au niveau des cigarettes électroniques. Il est souvent difficile de s’y...

Comment fabriquer son propre eliquide ?

Le DIY est devenu aujourd’hui un véritable mode de vie. Le mode du vapotage et de e-cigarette n’échappe pas à la règle. Nous allons...