Accueil Addiction Comment acheter du Buddha Blue ? Est-ce possible ?

Comment acheter du Buddha Blue ? Est-ce possible ?

Il y a toujours eu la consommation de drogues naturelles comme le cannabis ou les drogues obtenues par la distillation ou la transformation des plantes.

Avec l’avancée des sciences et des procédés de manipulations chimiques et biochimiques, surtout avec l’apport de l’électronique de pointe et l’assistance informatique, beaucoup de drogues de synthèse ont vu le jour et chaque année on voit apparaître de nouvelles propriétés stupéfiantes sous différents noms.

Les drogues de synthèses sont des composés chimiques ou biochimiques qui altèrent les relations de communications neuronales.

Ces drogues provoquent des dépendances psychiques et physiologiques qui peuvent avoir de graves conséquences sur la santé de l’individu.

L’usage des drogues provoque des perturbations psychiques et on les appelle pour cette raison des psychotropes.

Le mode et la fréquence de l’utilisation des produits psychotropes mènent vers l’accoutumance qui est une intoxication biologique et psychique en termes de dépendances.

Différents types de drogues naturelles

On compte plusieurs drogues naturelles, certaines sont plus dangereuses que d’autres en termes de dépendances et de risques pour la santé, on peut citer :

  • le cannabis ;
  • l’opium ;
  • les champignons hallucinogènes ;
  • la cocaïne ;
  • l’héroïne.

Toutes les civilisations ont usé de ces drogues à la recherche d’un état de conscience différent et une insensibilité à la réalité. Pendant longtemps l’humanité a eu à découvrir accidentellement les effets hallucinogènes de certaines plantes ou leurs dérivés. Les sensations procurées ont fait que certains les adoptaient à la recherche d’états d’âme spécifiques et de sensations d’allégresse. Les artistes, les guides politiques et les spirituels ont utilisé la drogue pour trouver une sorte d’essore en quête d’assurance ou d’inspiration selon le mode de vie de la position dans la société et la culture de l’époque.

Différents types de drogues de synthèses

La chimie ou la biochimie, en évoluant, a donné naissance à une panoplie de drogues de synthèses. On peut à chaque fois filtrer ou synthétiser une propriété quelconque pour obtenir toutes les combinaisons d’effets possibles et recherchées par les consommateurs.

La vie moderne et la pression sociale avec tous les fléaux et les problèmes ont créé un mode de vie où la drogue trouve sa place dans la société moderne de jour en jour et encore plus fort.

Les nouveaux produits de synthèse appelés les NPS imitent les drogues connues comme le cannabis, l’ecstasy, les amphétamines et la cocaïne.

Certains médicaments de la neurologie, la psychiatrie ou la chirurgie sont en réalité des drogues de synthèse si on les utilisent en dehors de leurs contextes médicaux.

Les amphétamines, les méthamphétamines, les benzodiazépines et les analgésiques sont des drogues que beaucoup utilisent en contournant la loi et la législation.

NSP : les nouvelles substances psychoactives

Ce sont des produits psychoactives fabriqués en majorité dans des laboratoires clandestins. Ils peuvent être des cannabinoïdes, des phényléthylamines ou des méthylamphétamines qui ont toutes des propriétés stimulantes et hallucinogènes.

Ces NSP avec des milliers d’appellations se répandent de plus en plus et font des décès chaque année en Europe. Ils sont vendus sous forme de poudre et parfois en comprimés. Ils sont conditionnés sous des présentations fausses, comme étant des produits de jardinage ou de nettoyage.

On a plusieurs effets similaires à ceux du cannabis pour certaines NSP et pour d’autres ils peuvent être euphorisants, hallucinogènes ou sédatifs.

Ces produits ont des risques majoritairement inconnus pour la santé car ils n’ont pas été testés. Le plus grave c’est lorsque ces drogues sont associées avec d’autres molécules ou d’autres médicaments.

Les cannabinoïdes sont une autre catégorie de drogues de synthèse qui ne contient pas de cannabis mais qui possède les mêmes effets. Ces produits ont vu le jour il y a plus de 40 ans dans un but thérapeutique de calmer les douleurs, ils peuvent avoir des effets plus puissants que ceux du cannabis lui-même.

Parmi les cannabinoïdes utilisés comme drogue, on a le Buddha Blue conditionné sous forme liquide pour permettre de le consommer par vapotage comme un e-liquide.

Acheter la drogue Buddha Blue

Bien évidemment, nous vous déconseillons fortement d’acheter du Buddha Blue. Nous vous invitons à ne pas en acheter car c’est illégal vu qu’il s’agit de stupéfiants. Le Buddha Blue est interdit et vous risquez beaucoup (des amendes pouvant atteindre 75000€ ainsiq ue des peines de prison de la durée de 5 ans).

Dans les milieux de consommation le Buddha Blue est aussi appelé Spice ou K2, d’autres l’appellent PTC pour dire « Pète Ton Crâne ». La puissance de cette drogue est équivalente à une concentration de 95% de THC qui est la substance active du cannabis, c’est fortement hallucinogène.

Elle est fabriquée par des laboratoires clandestins en Chine et en Inde. Lors de son apparition en France, certains jeunes ont été pris de crises de paranoïa très graves.

Depuis 2017, plusieurs adolescents ont été signalés dans des établissements scolaires pour consommation de Buddha Blue. Au moins 4% des jeunes en France ont au moins expérimenté cette drogue. Elle reste quand même trop puissante et peut causer des troubles comme les hallucinations, l’anxiété, la paranoïa et mêmes des épisodes de dépression. En quelques sortes, cette drogue fait l’effet du cannabis avec des effets indésirables plus graves que celles du cannabis.

Le problème c’est aussi la tranche d’âge qui la fume, ce sont en majorité des adolescents en quête de sensations et inconscients des dangers. Les jeunes, la consomme car elle est facile d’accès sur le Dark Web et elle est très discrète par le fait qu’elle soit incolore et inodore. Son prix reste très abordable par rapport à celui du cannabis.

Les produits similaires à cette drogue ne sont pas très définis sur le plan juridique, c’est pour cela que la situation reste floue du fait que les laboratoires de toxicologie n’ont pas fait une classification claire.

Pour aller trouver des sites qui commercialisent le Buddha Blue sur le Dark Web, il faut savoir accéder et c’est là qu’on peut trouver des sites marchands qui vendent cette drogue. Ce processus d’achat est complètement illégal et nous vous déconseillons fortement de l’entreprendre.

Le Buddha Blue n’est pas du cannabis avec ses effets euphorisants, on peut se le procurer mais cela reste un e-liquide très dangereux et qui d’une personne à une autre peut causer des problèmes de santé irréversibles, alors autant expliquer et vulgariser afin de sensibiliser les gens sur les dangers de vapoter du Buddha Blue.

Les avantages de la cigarette électronique face au tabac

Un constat s'impose : la diffusion des appareils électroniques dédiés aux fumeurs est trop récente pour définir clairement les effets de la cigarette électronique...

Astuces pour faire plus de vapeur avec sa cigarette électronique

Découvrez les règles incontournables pour que votre cigarette électronique produise beaucoup de vapeur. Bien choisir les conditions météorologiques Parfois, le vapoteur d’une cigarette électronique veut aspirer...

Quel est le meilleur tabac a chicha ?

Connu également sous le nom de tabamel, le tabac à chicha est très prisé par les consommateurs. Ce produit dégage beaucoup de saveur et...

Pourquoi acheter votre cigarette électronique sur le site Nicovip ?

Le moins que nous puissions dire, c’est que vous aurez l'embarras du choix au niveau des cigarettes électroniques. Il est souvent difficile de s’y...

Comment fabriquer son propre eliquide ?

Le DIY est devenu aujourd’hui un véritable mode de vie. Le mode du vapotage et de e-cigarette n’échappe pas à la règle. Nous allons...